Bienvenue au pays de Lapinou...
   Lapinous mosaïks...Images numériques

Le traitement informatique de l'image est théoriquement illimité. Aussi est-il nécessaire à un moment donné, pour le plasticien, de faire des choix : le choix d'un procédé, celui d'un genre d'images ou même d'une orientation du travail. Ces choix induisent un sens, une réflexion qui confèrent à l'oeuvre de l'artiste une éthique. Et c'est cette même éthique qui à son tour donnera à l'oeuvre sa raison d'être. L'oeuvre n'est pas seulement esthétique; elle existe également par ce qu'elle exprime et s'inscrit dans un environnement socio-culturel, un parti-pris politique, un contexte historique..

La filiation plastique de Frédéric Jammes avec le POP ART et plus particulièrement son pendant européen, la Figuration narrative, l'amène via le principe de la série à réaliser une introspection du Lapinou : c'est la série des images informatiques dites Mosaïks qui révèle la véritable constitution du Lapinou numérique, à savoir le pixel, et met ainsi fin à tout faux-semblant. Les choses et les êtres ne se limitent pas à leur apparence : il faut approfondir leur connaissance afin de mieux les appréhender et dissiper le flou (parfois romantique) qui les nimbent, jusqu'à parfaite compréhension de leur essence.

En photo, cela s'appelle une mise au point; en peinture, c'est d'abord un Gerhard Richter puis un Dali pour finalement redevenir Lapinou...



appuyez pour agrandir et patientez...

   
Retour au sommaire   Retour au sommaire lapinou